Plan du site  
français  English
pixel

Blog du campus SUPINFO Orleans

La critique cinégeek de la semaine : SCORPION

Publié le 21 avril 2016 dans On a testé pour vous

Bonjour, et bienvenue pour votre critique cinégeek de la semaine !

Aujourd’hui, pour notre première, nous allons aborder une série qui nous a paru appropriée aux geeks (beaux et intelligents) que nous sommes : Scorpion.

 

Que raconte donc cette série ? L’histoire de scorpions géants qui vivent dans le désert et essaient de dominer le monde ? Pas du tout !

scorpion1

Scorpion est un groupe de surdoués, composé de Walter O’Brien (notre personnage principal), un surdoué en informatique qui, dans son plus jeune âge, a piraté la NASA. Sylvester Dodd une sorte de calculatrice humaine capable de résoudre de tête une équation mathématique des plus complexes. Toby Curtis un jeune psychologue diplômé de Harvard passionné de jeux de hasard (pour se faire de l’argent… Il a payé son école avec ça !). Happy Quinn une femme experte en mécanique ! Pour finir il reste Paige Dineen… Cette femme qui sert de lien entre les surdoués et le monde extérieur (Quoi ?! Ils sont surdoués mais pas capable de communiquer normalement avec les autres ?). Ainsi, ils se retrouvent engagés pour régler des affaires délicates.

 

Jusque-là, nous retrouvons une série policière assez classique, mais qui brise suffisamment de codes pour paraître alléchante. Qu’est-ce Walter O’Brien et son équipe vont bien pouvoir inventer dans cet épisode ?

 

scorpion2

Néanmoins, on se rendra très vite compte que le contexte et le scénario sont au final pas si novateurs par rapport aux séries que nous avons habitude de voir. On retrouve un certain nombre de stéréotypes courants de personnages : la ‘’blonde perdue car pas assez intelligente’’, le ‘’type timide et apeuré’’, la ‘’femme qui peut te tuer d’un simple regard’’ et le ‘’mec sarcastique qui fait des blagues nulles’’. Ce qui apparait au départ comme une bande de génies serait donc si banale que ça ? On est très loin des personnalités atypiques de The Big Bang Theory.

L’histoire d’amour entre le héros de la série et Paige, cette simple serveuse et mère d’un enfant surdoué (Ralph), coule aussi de source, et on pourrait presque prévoir son déroulement à l’avance.

Seul Ralph, ce petit garçon à la vision du monde intelligemment différente, apporte du neuf et fait réellement plaisir à voir évoluer. Comment cet enfant coupé des autres va-t-il pouvoir s’ouvrir et révéler ses capacités ?

 

Par ailleurs, la série veut visiblement en faire trop. Même s’il s’agit sans doute d’un choix volontaire des scénaristes pour appuyer sur les capacités hors du commun des personnages, nous, spectateurs, nous retrouvons vite perdus, engloutis sous des explications trop rapides et un flot d’actions qui nous empêchent tout simplement de respirer.

On tiquera plusieurs fois sur des éléments qui nous semblerons surréalistes, et qui nuirons à notre implication dans la série. Vous roulez souvent en voiture de sport pour rattraper un avion sur le point de décoller, vous ? Et vous investissez discrètement les locaux du Gouvernement en appuyant sur la touche ‘’Entrée’’ de votre clavier d’ordinateur, vous aussi ? Bien sûr que non, vous n’êtes pas Scorpion.

Enfin, nous terminerons tout de même sur une note positive. La série est artistiquement agréable. Des plans choisis, certains personnages charismatiques et un doublage qui n’est pas choquant à l’oreille. Cela reste une série de qualité sur ce plan, comparé à de nombreuses autres qui sont apparues ces dernières années.

 

Note atribuée par notre équipe : 2/5 étoiles

scorpion3

Merci d’avoir pris le temps de lire, et à très bientôt !

Rencontrez SUPINFO Orleans

Rencontrez-nous à l'occasion des Journées Portes-Ouvertes (JPO) organisées dans l'ensemble des campus SUPINFO en France et dans le monde.

Rencontrez SUPINFO Orleans

Contactez SUPINFO Orleans

Vous avez besoin d'informations complémentaires sur l'établissement ? Vous désirez parler à une conseillère d'orientation ou obtenir une adresse régionale ?

Contactez SUPINFO Orleans