Plan du site  
français  English
pixel

Blog du campus SUPINFO Orleans

Interview d’Etienne BAUDOUX en stage chez Microsoft Corp.

Publié le 28 août 2015 dans Actualités

Bonjour Etienne, peux-tu nous parler de toi en 2-3 phrases ?

 Bonjour, je m’appelle Etienne, j’ai 23 ans, en B.Sc à SUPINFO Paris. Je m’occupe du laboratoire Microsoft sur toute la France. J’aime la danse, la musique et la cuisine. 

 

Qu’est-ce qui t’a poussé à devenir Microsoft Student Partners (MSP) au lycée ? 

J’ai eu mes tous premiers contacts à Microsoft France lorsque j’étais en seconde au lycée. J’avais réalisé un projet personnel sur plusieurs années et un beau jour, j’ai reçu une newsletter dans laquelle figurait une adresse email d’un employé de DPE (le DX de l’époque). Je me suis dit que qui ne tente rien n’a rien, alors j’ai envoyé un email assez mal rédigé, plein de fautes d’orthographe, et à mon grand étonnement, ils m’ont proposé de venir leur présenter à Microsoft France trois jours plus tard.

Suite à cela, un an plus tard, au cours d’une autre rencontre, ils m’ont présenté le programme MSP, que je ne connaissais pas, et m’ont proposé de postuler. 

 

Comment as-tu trouvé ton stage chez Microsoft ? 

Faisant partie de la communauté Microsoft en France via mon titre de MSP, j’ai quelques contacts chez DX (Developer Experience) au campus d’Issy-les-Moulineaux. Au cours d’une conversation avec un de mes contacts, on a eu pour but d’envoyer un dossier pour me présenter à Microsoft Corp. aux Etats-Unis. Le but était totalement différent de celui de décrocher un stage, nous n’y avions pas du tout pensé. Finalement, la requête que nous avions envoyé via ce dossier n’a pas retenu leur attention, en revanche ils m’ont demandé d’envoyer mon CV en anglais, puis ils m’ont invité à venir passer des entretiens sur place, à Redmond dans l’état de Washington près de Seattle pour un stage. WP_20150627_015

 

Comment s’est passé ton premier entretien ? 

Habituellement, les entretiens d’embauche comme développeur à Microsoft Corp. commencent par un test logique et/ou technique par skype en anglais, mais n’étant pas passé par le processus habituel, je me suis retrouvé directement à Redmond aux Etats-Unis. Les entretiens ont durée toute une journée : cinq entretiens techniques avec cinq employés différents, toujours en anglais. A chaque fois, je devais résoudre un problème assez simple par algorithmique sur un tableau blanc, tout en expliquant mon raisonnement. Il faut savoir que ce n’est pas très grave si le résultat n’est pas parfait car c’est surtout le raisonnement et comment je réagis face au problème qui les intéresse. Idem, il n’est vraiment pas nécessaire de connaitre les technologies Microsoft comme le C# pour postuler.
Je dirais que sur les cinq entretiens, quatre se sont plutôt bien passés, et un a été une véritable catastrophe. Etant pour la première fois de ma vie aux Etats-Unis, seul, c’était une première pour moi de devoir parler en anglais toute la journée. J’ai eu la « malchance » d’avoir passé un entretien avec un Américain venant du Texas. L’accent Texan est assez difficile à comprendre, et c’est ce qui m’avait posé le plus de problèmes dans cet entretien-là. J’ai mis beaucoup de temps à comprendre ce qu’il attendait réellement de moi, et le stress n’arrangeait rien. 

 

Comment se passe une journée type chez Microsoft ? 

Une journée type à Microsoft est une journée type dans une autre entreprise dans laquelle il y fait bon vivre.WP_20150701_003 Il n’y a pas d’horaire fixe, nous venons et repartons quand nous le souhaitons à condition d’être présent aux réunions et d’être dans les temps dans son travail. Nous déjeunons avec des collègues ou bien devant nos écrans, tout dépends de la culture de chacun. J’ai pu constater que nous autre les Français prenons beaucoup plus notre temps pour déjeuner. Là où la plupart de mes collègues déjeunent en une demi-heure, j’ai tendance à rester une heure, voire une heure et demie lorsque je déjeune avec d’autres Français. WP_20150822_001 1

 

Comment occupes-tu tes weekends ? 

Je suis logé à l’hôtel et ai une voiture de location, je peux donc bouger facilement. La région est très diversifiée : Seattle et l’océan Pacifique à 20min de route à l’Ouest depuis le campus de Microsoft, Vancouver au Canada à 3h de route au Nord, le Mont St.Helens à 2h de route au Sud, la chaîne des Cascades à 1h de route à l’Est, le désert à 3h de route à l’Est également, et partout ailleurs, ce sont des forêts denses souvent non touchées par l’Homme. Ainsi je prévois régulièrement des excursions : visiter les usines de fabrication de Boeing, aller voir des baleines en milieu naturel, faire de la randonnée, passer un weekend entier au Canada, le tout en proposant à d’autres stagiaires que je rencontre de venir. Nous sommes 1500 stagiaires du monde entier. Cette année par exemple, je me suis lié d’amitié avec un groupe de polonais avec lesquels je passe la plupart de mes weekends. DSCN2351 (1)

 

Doit-on avoir des qualités ou une motivation particulière pour postuler ? 

Microsoft Corp. ne demande pas de lettre de motivation, néanmoins les quelques motivations que je pourrais donner en exemple sont les suivantes :

  1. Avoir envie de travailler dans une multinationale avec des équipes multiculturelles.

  2. Avoir envie de travailler sur des produits utilisés par des millions d’utilisateurs dans le monde.

  3. Vouloir quitter son pays.

Les qualités requises, en tant que développeur du moins, c’est d’être créatif, être en mesure de s’adapter rapidement à une situation, avoir un esprit logique, être curieux et avoir de l’expérience. Le fait de maitriser le .Net « like a boss » par exemple, et d’avoir gagné dix concours joue extrêmement peu lors du recrutement dans une telle entreprise contrairement à ce que beaucoup peuvent penser. 

 

Qu’est-ce que tu apprécies le plus, et le moins au sein de ton stage ? 

Le plus, c’est difficile de répondre. Je dirais « les » plus, et il y en a trois : le fait de travailler sur un projet utilisé par des millions d’utilisateurs, le salaire américain et la région. Le moins, ce sont les 8000 km qui me sépare de ma petite amie. WP_20150629_004

 

A quel genre de management as-tu affaire à Seattle ? 

Microsoft est une très grosse entreprise dans laquelle le management a une place importante. Les ingénieurs, en passant par les Ressources Humaines jusqu’au personnel de maintenance du matériel ont tous à faire à un manager qu’ils côtoient quotidiennement, les managers ayant eux-mêmes des managers et ainsi de suite jusqu’à la tête la plus haute de l’entreprise. Ce que j’ai pu relever de particulier, et que j’apprécie, sont les entretiens hebdomadaires que nous avons avec eux. Chaque semaine, nous planifions entre un quart d’heure et une demi-heure pour discuter avec notre manager de tout ce que l’on veut. Ils appellent ça un « One To One Meeting ». On peut discuter de notre avancement dans notre travail, de ce qu’on a fait le weekend dernier, de notre relation avec les collègues…etc. Le but est au final de garder une excellente relation avec son manager, qu’il soit informé régulièrement de votre état général dans l’entreprise pour qu’il se fasse une idée de votre progression au quotidien. Du côté professionnel, on y parle souvent de ce que l’on a accompli durant la semaine, l’état d’avancement de nos tâches, l’avancement par rapport à notre but final, si l’on bloque sur quelque chose et  qu’est-ce que l’on a prévu de faire la semaine suivante. 

 

Les cours suivis à SUPINFO te sont-ils utiles régulièrement ? 

Ils me sont très utiles. Certes j’ai beaucoup appris par moi-même avant au collège et au lycée, mais je n’apprenais pas tout, j’avais surtout appris ce qui m’était utile à un moment donné dans mes projets personnels. A SUPINFO, j’appends comment fonctionne une entreprise, comment gérer un projet, découvre de nombreuses technologies et ai l’occasion d’améliorer mes compétences en partageant quotidiennement avec les autres étudiants.WP_20150629_002

 

Quelle plus-value, à selon toi, l’enseignement reçu à SUPINFO par rapport à ce type de poste ? 

La plus-value réside dans les critères qui font que j’ai choisi cette école : le fait qu’après au minimum cinq stages en entreprises si l’on suit le cursus jusqu’au Master, nous arrivons sur le marché du travail avec déjà de l’expérience ; le fait que l’on puisse faire ces stages à l’étranger. Egalement, le fait que certains cours sont dispensés par des étudiants change de l’ambiance et de la motivation à écouter que l’on peut avoir au collège et au lycée. Enfin, ayant déjà un profil développeur bien avant de finir de lycée, je cherchais une école dans laquelle je ferais du développement, de l’infrastructure et du management afin de diversifier mes compétences et ne pas être limité au développement. J’ai déjà eu l’occasion de mettre à l’épreuve mes connaissances sur Windows Server et Linux en entreprise grâce à ces cours, là où un étudiant, ou même employé, venant d’une école spécialisée en développement n’aurait peut-être pas su faire, ou du moins aurait pris plus de temps.

 

Merci à Etienne de nous avoir consacré un peu de temps. Son blog : http://blog.velersoftware.com/?lang=fr

 http://orleans.supinfo.com/opportunite-de-stage-a-microsoft-corp/

Rencontrez SUPINFO Orleans

Rencontrez-nous à l'occasion des Journées Portes-Ouvertes (JPO) organisées dans l'ensemble des campus SUPINFO en France et dans le monde.

Rencontrez SUPINFO Orleans

Contactez SUPINFO Orleans

Vous avez besoin d'informations complémentaires sur l'établissement ? Vous désirez parler à une conseillère d'orientation ou obtenir une adresse régionale ?

Contactez SUPINFO Orleans